TISSUS MARINS

Je marche sur le rivage. J'arpente les grèves, cette frontière instable entre la mer et la terre, ce no man's land où s'inscrit le mouvement entre soi et le monde.
Ma collecte : des tissus échoués, chiffons abandonnés par la mer dans le sable, fragments de mémoire, vêtements élimés venus du large, vestiges d'un monde flottant.
Les toiles ici présentées restituent cette quête, du Portugal à la baie de Douarnenez, de la presqu'île de Quiberon aux rivages du Sud tunisien.
Chaque page est un fragment d'énigme. Elle nous renvoie au temps, à la civilisation – une peau sociale. La mer nous restitue ces petits morceaux du monde, ils ont été lavés, brassés par leurs dérives marines, métamorphosés par une algèbre océanique.